Technologie

Des numéros d’urgence Hors Service

todayjuin 6, 2021 8

Arrière-plan
share close

Ce mercredi vers 17h environs la ligne d’urgence « 15 » les appels commentaires a grésiller puis ce sont couper. Les patients tente néanmoins de rappeler, mais impossible le numéro n’est plus accessible.

Très vite Charlotte Chollet, directrice médicale adjointe au Samu du Val-de-Marne, Reçois une alerte concernant sont département, Qui était au moment même au congre national des urgences.

La plus part des responsable connecté on reçus des alertes similaire. « Tout le monde recevait les mêmes messages disant qu’il y avait une panne, raconte-t-elle. On s’est alors rendu compte que le problème était d’ampleur nationale. » 

Pendant ce temps la les système d’Orange détecte un début de dysfonctionnement dans une équipement critique servant a acheminé 150 000 Appels quotidiens vers les numéros d’urgence « 15 »,  « 17 », « 18 ».

L’entreprise Orange a la lourde tache d’héberger tout ces numéros et d’assurer l’interconnexion avec tout les opérateur.

Boutique orange

L’incident pourrait avoir causé plusieurs décès Problème :

85 % des lignes des secours sont encore, essentiellement pour des raisons de coût, des lignes téléphoniques dites analogues.

Lorsqu’un usager appelle un service d’urgence avec son téléphone portable ou avec le fixe de sa box Internet, l’appel transite par les réseaux « voix sur IP » sous une forme numérique vers une passerelle qui le convertit et l’achemine au centre de secours le plus proche et son numéro à dix chiffres.

Ce dispositif centralisé, installé sur un site d’Orange, a été victime d’une « défaillance logicielle rarissime », selon Fabienne Dulac, la patronne d’Orange France. Mais les cinq autres sites redondants, c’est-à-dire censés assurer la continuité du service, ont eux aussi subi l’avarie qui a causé la panne nationale. « Cette organisation sert pourtant à dupliquer les équipements dans d’autres points

géographiques pour éviter les pannes et les coupures de réseau totales », rappelle Olivier Levillain, maître de conférences en sécurité des systèmes d’information chez Télécom Sud Paris.

Il s’agit de matériels très anciens dont la modernisation a mal été anticipée par les pouvoirs publics comme par Orange

Dénonce de son côté un expert du secteur.

C’est un incident effectivement grave, rarissime. Cela a pu arriver dans le monde des télécoms de temps en temps, mais c’est très rare

A plaidé le PDG d’Orange, Stéphane Richard

Invité du 13 Heures de TF 1, après avoir été convoqué le matin par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Avant de relativiser l’impact. Selon lui, « c’est un dysfonctionnement majeur, mais entre 16 heures et 22 heures mercredi, huit appels sur dix depuis un mobile vers les numéros d’urgence ont pu aboutir et neuf sur dix depuis un téléphone fixe. Il ne s’agit pas du tout d’une coupure totale ou d’une panne géante », a-t-il assuré. L’incident, résolu après plusieurs heures et qui continuait de perturber le réseau hier, pourrait avoir
causé la mort de plusieurs
personnes.

Stéphane Richard, PDG d’Orange

Les pompiers veulent un numéro unique Ce dysfonctionnement majeur est l’occasion pour certains experts du secteur de rappeler et surtout de dénoncer l’archaïsme de la gestion des appels d’urgence en France.

Les Scandinaves et les Américains ont un système intelligent : vous arrivez sur une plate-forme de réception d’appel unique. En cas de problème, c’est beaucoup plus facile à remettre en route, car vous n’avez qu’un seul numéro à relancer. En France, avec un numéro par service, ça ne pouvait prendre que du temps

Alexandre
Archambault, avocat spécialiste du numérique.

 

Ces critiques sont pourtant régulièrement portées par les pompiers qui souhaitent, malgré l’opposition du Samu, l’instauration d’un numéro unique aux appels d’urgence, le 112, sur le modèle du 911 américain.

Fin mai, l’Assemblée nationale a voté à l’unanimité un dispositif d’expérimentation. Il pourrait également permettre de remplacer la longue liste de numéros de substitution publiée mercredi pour pallier la panne et aider les utilisateurs, selon une ONG. Pour faire face au dysfonctionnement, Orange a également mis en place « des voies de contournement technique avec les autres opérateurs ». « Les Pays Bas ont connu le même incident en 2019. Les trois systèmes redondants de KPN, l’Orange local, avaient sauté, mais ils ont utilisé le système d’alerte à la population pour envoyer sur tous les portables un numéro unique de remplacement, rappelle Gary Machado, directeur de l’Association européenne des numéros d’urgence (EENA).

C’est beaucoup plus efficace, car les gens qui sont confrontés à un arrêt cardiaque n’ont pas le temps de chercher sur
es réseaux sociaux le numéro de substitution. »

Écrit par: damien

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%